Warning: Declaration of TCB_Menu_Walker::walk($elements, $max_depth) should be compatible with Walker::walk($elements, $max_depth, ...$args) in /home/physikat/public_html/wp-content/plugins/thrive-leads/tcb/inc/classes/class-tcb-menu-walker.php on line 0

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/physikat/public_html/wp-content/plugins/thrive-leads/tcb/plugin-core.php:100) in /home/physikat/public_html/wp-content/plugins/sg-cachepress/core/Supercacher/Supercacher_Helper.php on line 77
Il Y A Deux Types de Personnes Quand on Parle de Motivation – PhysikAthletik

Il Y A Deux Types de Personnes Quand on Parle de Motivation

Il est judicieux de prendre le temps de se plonger dans un état propice à la performance.

(Selon le degré d'importance que vous accordez à vos entraînements)

Il y a plusieurs façons d'y arriver. Tout va dépendre de votre caractère.

Mais globalement, on a deux axes de travail:

  • L'environnement extérieur
  • L'état mental

(Bien sur l'un engendre l'autre mais c'est une question de préférence personnelle, juste de trouver lequel a l'impact maximal)

On peut jouer sur son environnement extérieur.

S'entraîner avec un partenaire légèrement plus fort ou moins fatigué.
Si vous n'avez pas la compétitivité féroce:

  • Écouter de la musique motivante.
  • Changer de salle de sport.
  • Choisir des vêtements fétiches, je ne sais pas... ceux qu'on avait lors d'une super séance, ou du linge neuf, ou un cadeau, ou du linge volé... ce qui fonctionne pour vous., personne ne vous juge si vous êtes le plus bâti ou poussez le plus lourd au gym!

On peut jouer sur son état.

La solution facile/ évidente la peur/les récompenses.

Se promettre une récompense (si c'est votre moteur psychologique primaire) vous promettre une punition (si c'est ce qui a le plus d'impact sur vous)

  • Parfois je me dis, si jamais je passe pas "cette" rep, je n'irai jamais visiter le Pérou, ou je vais attirer la pire malchance sur moi pour les 7 prochaines vies.
  • Ou, de l'autre bord de la motivation, si je réussi à ajouter 2kg sur la barre mon meilleur ami va vivre 2 ans de plus et devenir riche et célèbre!

Pas besoin d'être 100% rationnel ici. Trouvez juste de quoi créer une émotion, faites travailler votre cerveau reptilien.

  • Aussi se souvenir ce moment béni entre tous où on a excellé, quand on était dans le "flow" (peu importe le domaine) se plonger dans ces souvenirs permet de profiter au maximum de ses capacités.
  • Se mettre en colère, pour certains, se fâcher sous la barre semble bien fonctionner. (Peut être un bémol ici, à voir si ça ne vous épuise pas sur le long terme.)
  • S'imaginer être quelqu'un d'autre. Superman, votre idole... peu importe.

Tout, au final, est un signal, une commande d'exécution dans votre tête. De la manipulation de vous sur vous.

 

Leave a Comment